Genève

La promotion de la santé mentale et la prévention des troubles psychiques constituent des priorités de santé publique du canton de Genève, comme le relève la loi cantonale sur la santé mais aussi le Concept cantonal de promotion de la santé et de prévention 2030. Adopté par le Conseil d’Etat en février 2017, le Concept identifie notamment les troubles psychiques et leurs conséquences sociales et économiques comme un des enjeux prioritaires de santé publique.

La mise en œuvre d’actions de promotion de la santé mentale et de prévention des troubles psychiques requiert une approche multisectorielle permettant d’agir sur l’ensemble des déterminants de la santé mentale, qu’il s’agisse de facteurs de risques ou de facteurs de protection. Cette mise en œuvre est pilotée par le secteur prévention et promotion de la santé au sein de la direction générale de la santé de l’Etat de Genève.

A cet effet, l’Etat de Genève s’appuie notamment sur des partenaires subventionnés qui mettent en œuvre des prestations répondant à la politique cantonale de promotion de la santé et de prévention, notamment : prévention du suicide des jeunes, détection précoce des troubles psychiques et orientation, prévention des séquelles traumatiques liées aux abus sexuels, prévention des risques pour la santé psychique chez les enfants confrontés à la maladie ou au deuil d’un parent ou encore conseil et dépistage des troubles anxieux chez les jeunes LGBT.

Top