Neuchâtel

Dans le canton de Neuchâtel la santé mentale est une priorité de promotion de la santé depuis 2009 déjà. Un plan cantonal spécifique de santé mentale a été validé par le Conseil d'Etat en 2013 et cette thématique a été réaffirmée explicitement comme priorité dans la Stratégie cantonale de prévention et de promotion de la santé, 2016-2026, qui a été approuvée par le Conseil d'Etat neuchâtelois en janvier 2016.

Le plan cantonal prévoit 10 objectifs complémentaires, qui de manière générale, visent à ce que la population neuchâteloise soit en bonne santé psychique et bénéficie d'un environnement de vie favorable à leur santé psychique. Grâces aux actions mises en place dans le canton, les enfants et les jeunes notamment connaissent et font appel, le cas échéant, aux ressources cantonales à même de les soutenir lorsqu'ils sont en difficulté. Plusieurs mesures concrètes sont mises en place, allant de la prise en charge des personnes concernées, aux actions de sensibilisation tant de la population en général ainsi que des médias et des jeunes. En effet, une attention particulière est portée à l'adolescence, période de vie particulièrement vulnérable.

En plus des mesures cantonales et afin d'atteindre encore mieux les objectifs liés à la prévention des troubles psychiques et leurs conséquences, le canton de NE participe activement à la plate-forme de coordination intercantonale en matière de promotion de la santé psychique, mise sur pied en 2014

Top