L’importance des activités sociales

Avec l’avancée en âge, les relations sociales peuvent diminuer. L’isolement et la solitude influent négativement sur la santé psychique et peuvent causer différents problèmes (dépression, anxiété, stress). Il est donc très important de faire des efforts pour rester en contact avec sa famille et ses ami·e·s et de conserver une activité sociale stimulante.
 

Des activités sociales importantes à tout âge

En Suisse, une grande partie des seniors se sent en très bonne santé. On parle même d’un pic d’énergie et de vitalité chez les 70-74 ans. Pour maintenir une bonne santé mentale, il est indispensable de conserver une activité sociale et une activité physique. Les contacts familiaux et amicaux améliorent la qualité de vie et sont bénéfiques pour l’humeur. Ils réduisent le risque de dépression, d’anxiété et d’autres problèmes de santé mentale. Les relations sociales permettent aussi d’améliorer les performances du cerveau et de la mémoire. Elles diminuent ainsi le risque de développer une démence. 

Garder le contact avec son entourage est très important, même si cela demande parfois des efforts. Il n’est jamais trop tard pour reprendre contact avec de vieilles connaissances ou rencontrer de nouvelles personnes. Le soutien de l’entourage est particulièrement important lors de certaines transitions ou moments clés de la vie (passage à la retraite, perte de son conjoint, maladie, etc.). 
 

Des activités qui font plaisir et permettent de voir du monde

Il est important d’avoir des activités adaptées à ses capacités et à ses préférences. Faire des choses que l’on aime, en bonne compagnie. Se fixer des objectifs et avoir des projets favorisent le bien-être psychique (voir également rubrique «Avoir des projets»). Mettre en avant ses forces, ce que l’on sait bien faire, permet de de se sentir utile. Rester actif mentalement et garder un esprit vif favorisent aussi un vieillissement en bonne santé. 

La retraite peut être un bon moment pour faire ce que l’on aime et qui nous fait plaisir, apprendre de nouvelles choses ou pratiquer des activités en groupe.

Différentes activités permettent de rester en lien avec les autres :

  • Sortir régulièrement pour prendre l’air, bouger, se promener dans la nature, en ville, dans son quartier ou son village (voir également rubrique «Mouvement et activité physique»)
  • Suivre un cours ou une activité en groupe, se former, apprendre quelque chose de nouveau
  • Rencontrer ses amis, sa famille
  • S’occuper de ses petits-enfants
  • S’engager dans une activité bénévole. Aider les autres est bon pour la santé mentale et permet de faire de nouvelles rencontres (voir également rubrique « Les seniors dans la société »)
  • Participer à des activités culturelles (théâtre, cinéma, concert, visite de musée, etc.)
  • Participer à la vie sociale ou associative de son quartier, de sa commune
  • Apprendre à mieux connaître quelqu’un de son entourage proche, comme un voisin ou une voisine par exemple
  • Participer à des activités proposées par une organisation de sa région (clubs sportifs, associations culturelles, Paroisses, etc.)
  • Garder un rythme durant ses journées et organiser des sorties et activités plusieurs fois par semaine
     

Ne pas hésiter à demander de l’aide

Lorsque l’on commence à se sentir isolé·e, à souffrir de la solitude, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide. 

  • Pro Senectute est active dans tous les cantons et propose différents services d’aide et de soutien aux personnes de 65 ans et plus, ainsi que de nombreuses activités sociales et de loisirs. 
  • Le Mouvement des aînés (MDA) est aussi présent dans plusieurs cantons avec de nombreuses propositions pour passer du bon temps et faire des rencontres. 
  • Les communes proposent souvent des activités pour les aîné·e·s (repas, rencontres, activités sportives, sorties, etc.). Ne pas hésiter à se renseigner auprès de l’administration de sa commune.
  • Il est aussi possible d’en parler à son médecin de famille ou à une personne de confiance. Différentes aides professionnelles sont disponibles pour un soutien dans des périodes plus difficiles (assistant·e·s sociaux, psychologues, etc.). 

A lire aussi

Angoisses, maladies et accidents, deuil

Cheminer dans cette nouvelle étape de vie de la retraite et du vieillissement peut être une source...


Maintenir son indépendance

Avec l’âge, les capacités physiques changent et cela peut limiter les activités quotidiennes. Des...


Rôles et importance de l’entourage

L’entourage d’une personne vieillissante joue un rôle important. En effet, chez une personne âgée,...


Seniors conjoint·e·s proches aidant·e·s

La vie de couple évolue au cours du temps, en particulier lorsqu’un des deux partenaires devient le...


L’importance des activités sociales

Avec l’avancée en âge, les relations sociales peuvent diminuer. L’isolement et la solitude influent...


Rapport à son corps et image de soi

Vivre signifie changer et… vieillir. La vieillesse fait partie du cours de la vie. Mais elle...


Troubles cognitifs

Avec l’avancée en âge, la mémoire peut devenir plus fragile. C’est une conséquence normale du...


Consommation d’alcool, de médicaments et jeux de hasard et d’argent

Pour certaines personnes, la consommation d’alcool est un simple plaisir partagé avec ses ami·e·s....


Baisse du niveau de vie – problèmes d’endettement

Le passage à la retraite signifie bien souvent une diminution des revenus. La gestion du nouveau...


Passage à la retraite

La retraite, c’est… la possibilité de se relaxer, de s’occuper de soi-même ou encore de cultiver...


Top