Prendre soin de son mental

  • Ne pas laisser toute la place aux pensées tournées vers l’anxiété et la peur 
  • Apprendre à vivre avec l’incertitude
  • Gérer le stress (relaxation, méditation, respiration)
  • S’entourer de proches, faire des activités appréciées et relaxantes 
     

Encore fortement ébranlé·e·s et fatigué·e·s émotionnellement par les deux dernières années de pandémie, le conflit armé qui se joue aux portes de l’Europe nous place une nouvelle fois face à une situation de crise, avec l’ensemble des émotions que cela peut provoquer. 

Se sentir stressé·e, anxieux·se, bouleversé·e ou en colère par ce qui se passe dans le monde est normal. La palette des réactions et ressentis possibles est large et varie d’une personne à l’autre. Prendre soin de son mental implique notamment de reconnaître ses émotions. Et de s’octroyer le droit de les ressentir : il est parfaitement normal de se sentir submergé·e et parfois dépassé·e par ce qui se passe ; c’est une réaction adaptée au contexte actuel. 

Les conseils pour prendre soin de sa santé mentale en cette période d’incertitude sont proches de ceux qui ont pu être donnés pendant la crise sanitaire :

  • S’accorder du temps pour identifier ses émotions et besoins
    Il est important de s’attarder sur ce que l’on ressent et de ne pas chercher à taire à tout prix ses émotions.
     
  • Trouver le(s) moyen(s) qui nous correspond(ent) pour exprimer ces émotions et répondre à nos besoins
    Pour cela, on peut se poser les questions : « Qu’est ce qui me fait du bien ? » ; « De quoi ai-je besoin ? ». Il est possible, par exemple, de noter ses ressentis dans un cahier, d’en parler à d'autres personnes, de faire une activité créative, sportive ou relaxante, etc. L’important est de trouver la manière de faire qui nous corresponde ! 
     
  • Se soutenir les uns les autres
    Cultiver les contacts sociaux, ne pas rester seul·e, parler de ses inquiétudes mais aussi partager de bons moments : une balade dans la nature, un bon repas, des rires… et toutes ces autres activités qui ont été mises sur pause pendant la crise sanitaire. 
     
  • Limiter l’exposition aux informations
    Être confronté·e en continu aux mauvaises nouvelles peut vite devenir lourd et intensifier les sentiments d'inquiétude et d’impuissance. Il importe de bien réguler son exposition à toutes ces informations et de faire attention à choisir des sources d’information fiables (voir aussi « S’informer »).
     
  • Ne pas hésiter à demander de l’aide 
    Pour traverser ces moments, il peut s’avérer nécessaire de faire appel à une aide extérieure. Chercher du soutien auprès d’un·e professionnel·le n’est en aucun cas un signe de faiblesse ; bien au contraire !

Malgré cette situation d’incertitude, il est possible de cultiver un certain bien-être et de prendre soin de soi. Se concentrer sur les choses que l’on peut contrôler (par exemple rester en contact avec ses proches, apporter son aide aux autres lorsque c’est possible etc.) plutôt que sur les éléments que nous ne maîtrisons pas, permet de garder une certaine emprise sur la situation. 

Ressources

Les numéros 143 – La Main Tendue – et 147 pour les enfants et les jeunes sont atteignables 24H/24, 7 jours sur 7

Croix-Rouge suisse-migesplus : Informations pour les personnes réfugiées d’Ukraine

A lire aussi

Jura

Retrouvez ici toutes nos ressources « Santé mentale et chômage » pour le canton du Jura.


Fribourg

Retrouvez ici toutes nos ressources « Santé mentale et chômage » pour le canton de Fribourg.


Apprivoiser son anxiété

L’anxiété et la peur sont normales et même utiles car elles peuvent nous faire réagir, mais elles...


Genève

Retrouvez ici toutes nos ressources « Santé mentale et chômage » pour le canton de Genève.


Neuchâtel

Retrouvez ici toutes nos ressources « Santé mentale et chômage » pour le canton de Neuchâtel.


Prendre soin de son mental

Ne pas laisser toute la place aux pensées tournées vers l’anxiété et la peur  Apprendre à...


Ressources pour les professionnel·le·s

Différentes ressources sont à disposition des professionnel·le·s qui accompagnent des personnes...


S'informer

Trouver le bon rythme pour :  Se tenir inform·é·e… … sans se laisser submerger !  


Vaud

Retrouvez ici toutes nos ressources « Santé mentale et chômage » pour le canton de Vaud.


Valais

Retrouvez ici toutes nos ressources « Santé mentale et chômage » pour le canton du Valais.


Top