Seniors conjoint·e·s proches aidant·e·s

La vie de couple évolue au cours du temps, en particulier lorsqu’un des deux partenaires devient le ou la proche aidant·e de l’autre. Pour permettre aux deux conjoint·e·s de vivre au mieux cette transformation de leur relation, il importe que chacun·e puisse exprimer son ressenti et soit écouté·e et respecté·e. 

Pour le ou la proche aidant·e, il est aussi fondamental de pouvoir se confier et demander du soutien lorsque la charge devient trop importante.

 

Témoignage de seniors

Evolution de la vie de couple : vers une relation aidant-aidé

Avec l’avancée en âge, il est fréquent que la santé d’un des membres du couple se dégrade plus rapidement que celle de l’autre. Alors que l’un·e peut encore vivre le quotidien en toute indépendance, il peut arriver que l’autre ait besoin d’aide pour certains gestes de la vie quotidienne.

Parfois, ce sont les capacités telles que la mémoire ou la capacité à résoudre des problèmes qui se dégradent de façon différenciée au sein du couple. Cette transition peut se faire progressivement ou de façon soudaine, à la suite d’un accident par exemple. Dans tous les cas, elle a pour conséquence une transformation de la vie et de la relation de couple : une relation aidant-aidé prend peu à peu la place de la relation de couple.

Cette évolution peut être difficile à vivre et à accepter pour les deux partenaires. Pour la personne aidée, il peut être douloureux d’accepter les limites imposées par son état de santé, ainsi que l’aide de son ou sa conjoint·e. Quant à la personne qui devient proche aidant·e, elle peut souffrir de voir son ou sa partenaire devenir dépendant·e. Elle peut aussi se sentir dépassée, voire assommée, par l’ampleur de cette nouvelle responsabilité, éprouver des doutes sur sa capacité à pouvoir y faire face. 

Ces ressentis sont partagés par de nombreuses personnes et sont tout à fait normaux. Il importe pour les deux membres du couple de pouvoir parler de leur situation, que chacun·e puisse exprimer ses difficultés, ce qu’il ou elle ressent, ses doutes, ses limites et ses besoins. L’idéal serait de pouvoir parler de cela avant que la situation ne se présente, lorsque les deux partenaires sont encore en bonne santé, afin d’éviter au maximum l’urgence, les malaises et les malentendus. Pouvoir compter sur une personne de confiance à qui se confier en dehors du couple peut également être un soutien important. Cela peut être un·e proche, mais aussi un·e professionnel·le (médecin, assistant·e social·e, association d’aîné·e·s ou de proches aidant·e·s).


Veiller à ne pas s’épuiser

Pour le ou la conjoint·e proche aidant·e, il importe de veiller à ne pas s’épuiser à la tâche. Il ne faut pas hésiter à demander le soutien d’autres membres de la famille (les enfants ou petits-enfants, un neveu ou une nièce, un·e filleul·e, etc.), d’ami.e·s proches ou, si ça n’est pas possible, à demander l’intervention de services d’aide. Votre médecin de famille, une association d’aîné·e·s ou de proches aidant·e·s ou un service social pourra vous orienter à ce sujet (voir notre page ressources). 

Ces soutiens peuvent intervenir de manière régulière ou de façon ponctuelle en fonction de la situation et de vos besoins. Car en tant que proche aidant·e, il est fondamental de veiller également à vos propres besoins et de pouvoir vous ménager des temps de repos et de respiration, que ce soit pour quelques heures ou quelques jours de vacances. Ceci en toute sérénité. 


Anticiper

En tant que proche aidant·e, il importe aussi de réfléchir à vos limites en vue d’anticiper le moment où il ne sera peut-être plus possible d’assumer ce rôle. Peut-être que la situation de votre conjoint·e va s’aggraver ? Peut-être que vous n’aurez plus les capacités d’assumer ce soutien au jour le jour ? Cela peut être extrêmement douloureux à vivre et générer vous faire ressentir des sentiments très complexes, mêlant tristesse, colère, culpabilité, soulagement. Cela est tout à fait normal. Si cela vous arrive, n’hésitez pas à partager avec un·e proche ce que vous traversez, et à faire appel à un·e professionnel·e (médecin, infirmier.ère, assistant.e social.e, etc.) si nécessaire. Prendre soin de vous est important et c’est aussi la meilleure manière de soutenir votre partenaire.

Ressources

La rubrique proches aidants de la Croix Rouge
L’Association de proches aidants
La Journée des proches aidants 

Ressources cantonales

Fribourg

Genève : GE suis proche aidant, la page dédiée aux proches aidants de la République et canton de Genève 

Jura : La page dédiée aux proches aidants de la République et Canton du Jura 

Neuchâtel : La page dédiée aux proches aidants de la République et canton de Neuchâtel 

Valais Association Proches aidants Valais 

Vaud

A lire aussi

Seniors conjoint·e·s proches aidant·e·s

La vie de couple évolue au cours du temps, en particulier lorsqu’un des deux partenaires devient le...


Passage à la retraite

La retraite, c’est… la possibilité de se relaxer, de s’occuper de soi-même ou encore de cultiver...


Maintenir son indépendance

Avec l’âge, les capacités physiques changent et cela peut limiter les activités quotidiennes. Des...


Rapport à son corps et image de soi

Vivre signifie changer et… vieillir. La vieillesse fait partie du cours de la vie. Mais elle...


L’importance des activités sociales

Avec l’avancée en âge, les relations sociales peuvent diminuer. L’isolement et la solitude influent...


Rôles et importance de l’entourage

L’entourage d’une personne vieillissante joue un rôle important. En effet, chez une personne âgée,...


Angoisses, maladies et accidents, deuil

Cheminer dans cette nouvelle étape de vie de la retraite et du vieillissement peut être une source...


Troubles cognitifs

Avec l’avancée en âge, la mémoire peut devenir plus fragile. C’est une conséquence normale du...


Baisse du niveau de vie – problèmes d’endettement

Le passage à la retraite signifie bien souvent une diminution des revenus. La gestion du nouveau...


Consommation d’alcool, de médicaments et jeux de hasard et d’argent

Pour certaines personnes, la consommation d’alcool est un simple plaisir partagé avec ses ami·e·s....


Top