Solitude et isolement

L’être humain est un être social qui se réalise notamment dans ses liens avec les autres. Être aimé·e, estimé·e, faire partie d’un réseau social, sont des besoins humains indispensables. Une connexion régulière aux autres – à travers la communauté, les proches ou les réseaux d’aide – est essentielle à notre bien-être mental. Au contraire, l’isolement social est un risque pour le développement de troubles psychiques tels que l’anxiété et la dépression. 

La solitude – lorsqu’elle est voulue et limitée dans le temps – peut permettre de se ressourcer, de se retrouver soi-même avec calme et sérénité. Choisir d’être seul·e, ponctuellement, peut être enrichissant, stimulant. Pour certaines personnes, ce besoin de solitude est très présent. D’autres ont davantage besoin de liens sociaux.

Au contraire, la solitude qui s’accompagne d’un isolement social et affectif peut être source de grandes souffrances et influence à la santé mentale et physique (trouble du sommeil, stress, angoisses, consommation excessive de substances, etc.). 

La solitude et l’isolement ne sont pas une fatalité

À tout moment, renouer avec sa vie sociale ou se créer de nouvelles relations peut inverser les effets négatifs de l’isolement. Il n’est jamais trop tard pour reprendre contact avec des ami·e·s perdu·e·s de vue ou entrer en contact avec de nouvelles personnes. 

Ces démarches ne sont pas toujours faciles à entreprendre. Pour certaines personnes ou à certains moments de l’existence, il peut être compliqué de prendre son téléphone ou d’entrer en contact activement avec d’autres gens. Une piste pour briser l’isolement est de développer de nouvelles relations sociales au travers d’une activité de loisirs qui vous intéresse et vous stimule. Cela permet de rencontrer des personnes partageant un intérêt commun et avec qui des échanges peuvent se faire plus facilement. 

Il existe aussi des groupes de parole ou d’entraide, qui proposent divers soutiens. Lors de réunions entre pairs (c’est-à-dire avec des personnes dans la même situation que soi), il est possible de partager son quotidien et son ressenti. Cela procure généralement le sentiment d’être compris dans un climat de non-jugement. 

Quelques conseils pour réduire le sentiment de solitude 

Admettre que nous nous trouvons dans une situation de solitude est un acte qui peut prendre du temps : reconnaître que nous nous sentons seul·e est stigmatisant. Afin de moins subir le sentiment de solitude, il est possible de :

  • Prendre soin de soi : se traiter avec bienveillance et s’accorder du respect ; prendre soin de soi en se faisant du bien (soigner son apparence, faire une activité physique ou artistique, etc.).
  • Se relier aux autres : il importe de ne pas négliger les petits liens du quotidien qui se présentent (avec ses collègues, les voisins, les commerçant·e·s, etc.). 
  • Prendre soin des autres : se sentir utile renforce l’estime de soi et aide à maintenir un certain équilibre psychique (faire les courses pour des voisin·e·s âgé·e·s, garder sa nièce, s’investir dans un refuge animalier, etc.).  
  • Soigner son sommeil : le manque de sommeil impacte négativement l'humeur et les émotions, ce qui peut dissuader les autres d'entrer en contact !
  • Définir les moments où la solitude est la plus pesante. Trouver des solutions pour ces moments-là en priorité, petit à petit. Cela aide à ne plus voir la solitude comme une énorme problème face auquel on se sent impuissant.

Il peut être difficile de demander de l’aide lorsque l’on se sent seul·e, rejeté·e ou en retrait de la société. Quelle que soit la situation, il est toujours préférable d’en parler. Il est important de se souvenir qu’il n’y a rien de honteux à subir cette solitude, tout le monde peut se sentir seul·e à un moment de sa vie. 

Si la situation devient trop difficile à gérer pour vous, n'hésitez pas à prendre rendez-vous auprès d’un·e professionnel·le qui saura vous accompagner dans ce cheminement vers plus de sérénité. 
 

A lire aussi

Une aide professionnelle peut être utile

La vie est faite de hauts et de bas. À des degrés divers, nous vivons toutes et tous des périodes...


Internet et les réseaux sociaux

L’être humain se compare aux autres depuis toujours, mais ces comparaisons se font à un rythme sans...


Importance d’une intégration à la société et de la société

Les relations sociales et l’intégration à la société sont importantes pour le bien-être. Se sentir...


Être en bonne santé mentale malgré certaines vulnérabilités, c’est possible

La santé psychique évolue tout au long de l’existence. Être et se sentir en bonne santé mentale est...


Solitude et isolement

L’être humain est un être social qui se réalise notamment dans ses liens avec les autres. Être...


Pouvoir agir sur sa vie et son environnement

Pour s’épanouir, toute personne doit pouvoir agir avec succès sur sa vie, être reconnue par les...


Image et estime de soi

L’image corporelle et l’estime de soi sont des composantes essentielles de notre santé mentale. Une...


Compétences psychosociales et santé mentale

Les compétences psychosociales sont d’importants facteurs de protection de la santé psychique car...


Pression à la performance

Faire toujours plus, mieux et plus vite : c’est l’idéologie de la performance qui est au cœur de...


Discriminations et santé mentale

Nous vivons dans une société qui réunit de plus en plus de gens provenant d’horizons différents. Le...


Top