Une aide professionnelle peut être utile

La vie est faite de hauts et de bas. À des degrés divers, nous vivons toutes et tous des périodes durant lesquelles nous nous sentons bien et d’autres qui sont plus difficiles, voire très compliquées. Dans la majorité des situations, nous arrivons à surmonter les épreuves qui se présentent par nous-mêmes ou avec l’aide d’un·e proche. Mais dans certaines circonstances, il peut s’avérer nécessaire de faire appel à un·e professionnel·le de santé mentale. La démarche est souvent difficile mais elle en vaut vraiment la peine. Une aide professionnelle peut faire la différence pour comprendre ce que l’on vit et trouver des solutions adaptées à la situation et aux circonstances.

Faire appel à un·e professionnel·le de santé mentale est une démarche plus répandue et dont on parle plus facilement aujourd’hui qu’auparavant. Ceci étant, un certain tabou et de nombreux préjugés entourent encore cette démarche, et cela risque de retenir certaines personnes de faire le pas. 

La honte, la peur de passer pour une personne faible aux yeux des autres ou celle de représenter un poids pour la société sont des freins importants à la consultation d’un·e professionnel·le de santé mentale. Pourtant, consulter un·e psychologue ou un·e psychiatre n’est en aucun cas une honte ou un aveu de faiblesse. Au contraire, la démarche est courageuse, preuve que la personne se prend en main et recherche activement des solutions à ses difficultés. C’est une manière de prendre soin de soi. 

Un autre obstacle possible à la consultation d’un·e professionnel·le est la crainte que la prise en charge soit trop coûteuse. Des solutions existent toutefois pour les personnes qui ont un budget serré. Il importe de les rechercher activement. Les associations qui travaillent dans le domaine de la santé mentale peuvent être un bon soutien à ce sujet. Il est aussi important de parler de cette préoccupation dès la première consultation, afin de trouver un arrangement. 

Les stéréotypes liés à la maladie psychique et la peur que cela engendre peuvent également constituer un frein important pour demander une aide professionnelle. Les troubles psychiques doivent pourtant être considérés de la même manière que les troubles physiques : ce sont des maladies dont il est possible de se rétablir, avec lesquelles il est possible de vivre et même d’avoir une bonne qualité de vie. Surtout, comme pour toute difficulté physique, il n’y a aucune raison d’avoir honte d’un trouble psychique, qu’il soit passager ou durable. 

Par ailleurs, toutes les personnes qui sont prises en charge par un·e psychologue ou un·e psychiatre ne sont pas malades psychiquement, loin de là. Elles peuvent  simplement  traverser une période difficile qu’elles n’arrivent pas à surmonter seules. Consulter un·e professionnel·le peut être nécessaire pour n’importe qui à un moment donné de sa vie. Même si une personne est bien entourée, intégrée socialement et n’a pas de difficultés particulières apparentes, elle peut ressentir un mal-être ou être confrontée à une étape à laquelle elle n’arrive pas à faire face seule. En effet, le sentiment d’être en bonne ou moins bonne santé mentale ne se résume pas à la présence ou non d’une difficulté psychique mais résulte de l’interaction complexe de nombreux élements personnels et contextuels (voir également la page «Qu’est-ce que la santé psychique ?»).

Quelle qu’en soit la raison, si le besoin de consulter un·e professionnel·le se fait ressentir, il importe de l’écouter et d’entreprendre les démarches pour le faire. S’il vous est difficile de faire le pas, vous pouvez demander à votre médecin de famille ou à un·e proche de vous accompagner dans cette démarche. Vous pouvez aussi vous adresser à une association ou à un groupe d’entraide. Cela peut être très soutenant de rencontrer d’autres personnes qui vivent une situation similaire à la sienne, de se rendre compte qu’on n’est pas seul·e à vivre ce que l’on vit et d’entendre les expériences des un·e·s et des autres. Si vous préférez être seul·e pour faire vos démarches, vous pouvez aussi rechercher par vous-mêmes un·e professionnel·le. Les associations de psychologues et de psychiatres des différents cantons proposent généralement une plateforme pour procéder à une telle recherche ; vous trouverez également sur le site de santépsy.ch un répertoire d’adresses.

A lire aussi

Importance d’une intégration à la société et de la société

Les relations sociales et l’intégration à la société sont importantes pour le bien-être. Se sentir...


Image et estime de soi

L’image corporelle et l’estime de soi sont des composantes essentielles de notre santé mentale. Une...


Discriminations et santé mentale

Nous vivons dans une société qui réunit de plus en plus de gens provenant d’horizons différents. Le...


Internet et les réseaux sociaux

L’être humain se compare aux autres depuis toujours, mais ces comparaisons se font à un rythme sans...


Pouvoir agir sur sa vie et son environnement

Pour s’épanouir, toute personne doit pouvoir agir avec succès sur sa vie, être reconnue par les...


Solitude et isolement

L’être humain est un être social qui se réalise notamment dans ses liens avec les autres. Être...


Compétences psychosociales et santé mentale

Les compétences psychosociales sont d’importants facteurs de protection de la santé psychique car...


Une aide professionnelle peut être utile

La vie est faite de hauts et de bas. À des degrés divers, nous vivons toutes et tous des périodes...


Être en bonne santé mentale malgré certaines vulnérabilités, c’est possible

La santé psychique évolue tout au long de l’existence. Être et se sentir en bonne santé mentale est...


Pression à la performance

Faire toujours plus, mieux et plus vite : c’est l’idéologie de la performance qui est au cœur de...


Top