Endettement et faillites : les risques pour la santé mentale

Une situation d’endettement est une source de stress importante. Ce stress peut se manifester par différents symptômes physiques et/ou psychiques. Avec les conséquences économiques de la crise liée au Coronavirus, de plus en plus de personnes pourraient se trouver confrontées à une situation d’endettement. Cela pourrait être le cas d’indépendant·e·s contraint·e·s de devoir abandonner leur activité et de déclarer faillite. Vous êtes peut-être concerné·e par une telle situation, vous vous sentez seul·e et l’avenir vous paraît sombre. Il est important d’en parler et d’oser demander de l’aide.
 

Crise économique, endettement et santé mentale

Les conséquences économiques de la crise liée au Coronavirus vont concerner des entreprises obligées de réduire leur personnel ou des indépendant·e·s contraint·e·s de devoir abandonner leur activité. 
De nombreuses personnes verront leur situation financière s’aggraver. Les personnes au chômage et les indépendant·e·s qui n’auront bientôt plus droit à des indemnités sont particulièrement concerné·e·s, avec un risque d’endettement et/ou de faillite. 

Une situation d’endettement ou une faillite sont des sources de stress importantes et peuvent avoir de nombreuses conséquences sur la santé : 

  • maux de tête et d‘estomac
  • insomnie
  • perte d’appétit
  • anxiété
  • dépression 
  • idées suicidaires

Que ces symptômes soient passagers ou durables, il est important de les prendre au sérieux, d’en parler et d’oser demander de l’aide.  

De l’aide possible pour faire face à la situation d’endettement 

Il n’y a pas de réponse unique face à une situation d’endettement. Chaque situation est différente. Votre fédération professionnelle ou la Chambre du commerce et de l’industrie de votre canton peut certainement vous renseigner (voir les adresses de votre canton ci-dessous). 

Des services sociaux privés tels que ceux de Caritas et/ou du Centre social protestant proposent des conseils et un accompagnement aux personnes qui rencontrent des difficultés financières (voir les adresses dans votre canton ci-dessous). Les prestations de ces services sont en principe gratuites. Caritas Suisse propose également une Hotline gratuite et anonyme « SOS Info dettes », en service du lundi au jeudi, de 10h à 13h, au 0800 708 708.

Oser demander de l’aide pour prendre soin de sa santé mentale

L’endettement ou une faillite constituent de fortes pressions psychologiques. Si vous êtes concerné·e par une telle situation il est important de ne pas rester seul·e avec vos angoisses et vos préoccupations. N’hésitez pas à en parler à une personne de confiance. Si vous ne souhaitez pas en parler à vos proches, par peur de les inquiéter, parlez-en à un·e ami·e ou à des professionnel·le·s par exemple. 

Demander de l’aide n’est pas un échec, ni un signe de faiblesse. Chacun·e d’entre nous, confronté·e à une situation difficile, peut avoir besoin d’aide à un moment donné. 

Vous pouvez vous adresser, par exemple à 

  • votre médecin de famille qui au besoin vous orientera auprès d’un·e spécialiste de la santé mentale (psychiatre, psychologue-psychothérapeute par exemple). 
  • l’assistant·e social·e d’un service social. Il·elle n’est pas spécialiste de la santé mentale mais peut entendre votre souffrance et vous orienter auprès d’autres professionnel·le·s spécialisés. 

Votre santé reste prioritaire ! Ne renoncez pas à des soins par peur de ne pas pouvoir les payer. S’ils ne sont pas couverts par votre assurances maladie, les services sociaux privés (Caritas, Centre social protestant) peuvent vous aider à trouver des solutions.

De même, dans la plupart des cantons romands, des associations en santé mentale proposent des services de conseil psycho-social, administratif et juridique à l’attention des personnes touchées dans leur santé psychique.  

En tout temps vous pouvez faire appel au numéro 143 de La Main Tendue qui écoute jour et nuit, 24 heures sur 24. Tous les cantons disposent d’urgences en santé psychique, atteignables 24h/24 tous les jours de l’année (voir le numéro de votre canton ici). 
 

RESOURCES – ADRESSES UTILES

Les services sociaux privés tels que Caritas et/ou le Centre social protestant dans votre canton :

FR : Caritas FribourgPrévention et lutte contre le surendettementPour les agriculteurs
GE : Caritas GenèveCentre social protestant GenèveProgramme cantonal de lutte contre le surendettement
JU : Caritas JuraCentre social protestant Berne-JuraService dettes
NE : Caritas NeuchâtelCentre social protestant NeuchâtelUne politique volontariste pour lutter contre le surendettement
VD : Caritas VaudCentre social protestant VaudDettes et surendettement, parlons Cash
VS : Caritas Valais
TI : Caritas Tessin

Les adresses des Chambres du commerce et de l’industrie de votre canton

Fribourg
Genève
Jura
Neuchâtel
Vaud
Valais
Tessin

Prestations psycho-sociales des associations en santé mentale en Suisse romande membres de la Coraasp : www.coraasp.ch/organisations-membres/

Prestations psycho-sociales et juridiques de l’association romande Pro Mente Sana 

Top