Être solidaires

  • Prendre soin de la communauté en respectant les règles de comportement officielles
  • Aider les personnes de son entourage qui en ont besoin (faire les courses pour elles et les déposer devant leur porte, etc.)
  • Prendre des nouvelles de ses proches (téléphone, réseaux sociaux)
  • Donner des nouvelles, soutenir les personnes isolées (courrier, photos, contacts réguliers)

Être en lien avec les autres est essentiel pour surmonter cette crise: il est très important de maintenir le contact avec ses proches, mais également avec des personnes âgées, isolées ou vulnérables. Personne ne doit rester sans lien social durant cette période stressante. 

Lorsque c’est possible, pensez à apporter votre aide à celles et ceux qui en ont besoin, mais aussi à demander du soutien lorsque c’est nécessaire, que vous vous sentiez épuisé.e.s, dépassé.e.s, vulnérables. N’hésitez pas à parler de vos inquiétudes et de vos émotions, c’est une bonne manière de prendre du recul, de comprendre ce que vous vivez, de faire face aux défis que vous rencontrez. 
La solidarité et l’entraide sont des valeurs cruciales en temps de crise comme celle que nous vivons. Elles sont bénéfiques pour la personne soutenue aussi bien que pour la personne qui apporte son aide et qui peut se sentir fière de contribuer à l’effort commun pour surmonter la crise.

Si cela n’est pas évident de prime abord, il y a aussi du positif à trouver dans cette crise du coronavirus. Durant cette période particulière, de nombreuses initiatives ont émergé afin de favoriser l’entraide. Dans les différentes régions de Suisse, plusieurs groupes de solidarité ont été créés, sur Facebook, Whatsapp, Telegram, ou sur des Applications spécifiques. Le but de ces groupes ? Mettre en relation des personnes qui peuvent proposer leurs services (courses, babysitting, promener les animaux domestiques, aide administrative, cours d’appui par Skype, etc.) avec les gens qui ont besoin d’aide, ou tout simplement offrir des espaces de soutien, en respectant toujours les distances sociales. Pourquoi ne pas s’inspirer de ces pratiques ? 

 

RESSOURCES

Top